ARS sprl
Société traitement thermique

UNE ÉQUIPE PROFESSIONELLE !

Société sablage

SERVICE ET PERFORMANCE !

Société soudure

UN PARTENAIRE D'EXCEPTION !

Accueil Traitement thermique Les différentes trempes, recuit et revenu

Les différentes trempes, recuit et revenu

La trempe de l'acier consiste en un chauffage à une température supérieure au point critique, entre 750°C et 1300°C, suivi d'un refroidissement rapide à une vitesse supérieure à la vitesse de trempe critique. Le but de ce traitement est d'obtenir une structure constituée de martensite, qui apporte une grande dureté à l'acier.

A.R.S sprl vous fait découvrir les différentes trempes en traitement de recuit revenu à Bruxelles et ses environs.

Nous vous disons tout sur les différentes trempes, recuits et revenu.

Trempe en statique

Le mode de durcissement statique évite les coups sur les pièces et la possibilité de les positionner. De cette façon, nous minimisons les déformations.

Trempe continue

La trempe continue au four rotatif offre une extrême homogénéité à la fois dans la trempe et la trempe de l'acier.

Tempéré

Il consiste en un chauffage à une température inférieure au point critique, suivi d'un refroidissement, généralement à l'air. Ce traitement est appliqué aux aciers ayant subi une trempe. Il a deux fonctions principales : élimination des contraintes internes et augmentation de la ténacité. Pour éliminer les contraintes en trempe, une température de revenu de l'ordre de 200°C est suffisante. Ce revenu est rare dans les aciers de construction. Dans ces aciers, le revenu qui suit toujours la trempe se produit à des températures plus élevées, généralement de 500 à 700 °C, et son effet fondamental est d'augmenter la ténacité, conférant à l'acier un ensemble de caractéristiques adaptées à l'utilisation des pièces.

Les quatre phases du revenu

Phase 1 : à des températures jusqu'à environ 200 °C. Dans cette phase, il y a une diminution des distorsions du cristal formé dans la trempe avec le passage de la martensite tétragonale à la cubique et la séparation du carbure. Elle est généralement liée à une diminution de la dureté.

Phase 2 : à des températures comprises entre 200 et 375 °C. Deux phénomènes sont observés dans cette phase. Dans les aciers fortement alliés, l'austénite résiduelle se transforme en martensite, provoquant une légère augmentation de la dureté. En revanche, à ces températures apparaît le phénomène dit de fragilité bleue, qui dans les aciers doux semble lié à la ségrégation des nitrures et dans les aciers durs à la précipitation d'une certaine forme de carbure. En raison de cette fragilité, cette plage de température n'est pas recommandée pour la trempe.

Phase 3 : à des températures comprises entre 350 et 530 °C environ. Durant cette phase, la véritable formation de la cémentite a lieu. La dureté chute fortement si les éléments carburants ne sont pas très abondants. Pour cette gamme de température dans les aciers nickel-chrome, une fragilité de revenu apparaît, phénomène qui semble lié à la précipitation intergranulaire.

Phase 4 : au-dessus de 500°C. Durant cette phase, les fines particules de cémentite commencent à se développer à mesure que la température augmente, provoquant une nouvelle diminution de la dureté des aciers moyennement et faiblement alliés. Dans les aciers fortement alliés, la séparation des carbures complexes peut augmenter la dureté (durcissement secondaire), qui au passage d'environ 550 °C se termine par la coalescence des carbures, relançant la chute de dureté.

Les 1ère et 2ème phases s'accompagnent de variations de volume. La température de revenu est fixée en fonction de la dureté à obtenir et la durée est principalement fonction de la taille des pièces.

Besoin de traitement thermique en trempe recuit et revenu sur Liège ? Contactez sans attendre les équipes d’A.R.S sprl.

Information complémentaire

Traitement thermique des métaux

Les différents traitements thermiques recuit

Traitement thermique de normalisation

Traitement thermique de l'acier

Traitement thermique recuit, avantages et inconvénients

Ce que vous devez savoir sur le recuit de détente

Recuit et revenu, quelles différences ?

Les avantages de l’acier recuit



ARS sprl

Atelier

Zoning Industriel
Avenue de Lambusart 1
6220 Fleurus - Belgique


Gsm: 0032 495 82 07 42 (Mr Di Filippo Luigi) - Email: luigi.difilippo@skynet.be



Politique de confidentialité - Gèrer vos cookies


Réalisé par Actorielweb

Notre site utlise des cookies pour mémoriser vos informations, collecter des statistiques en vue d’optimiser la fonctionnalité du site.


-